C’est une leçon de démocratie que la Zambie vient de donner à certains pays africains. Au lendemain de l’annonce de la victoire de l’opposant Hakainde Hichilema à la présidentielle du jeudi 12 août 2021, par la commission électorale, le président sortant Edgar Lungu a reconnu sa défaite ce lundi 16 août 2021.

En Zambie, l’opposant Hakainde Hichilema âgé de 59 ans est le vainqueur de l’élection présidentielle avec 2,8 millions de voix contre 1,8 millions pour le président sortant, a annoncé la commission électorale dans la nuit de dimanche à lundi.

Le parti au pouvoir qui comptait faire recours à la cours constitutionnelle a finalement décidé de renoncer. Dans un discours prononcé ce lundi 16 août 2021, le président Edgar Lungu a concédé sa défaite.

« Je veux féliciter mon frère, Hakainde Hichilema, président élu, qui devient le septième président de la République », a déclaré M. Lungu qui dirige le pays depuis six (6) ans.

Il a promis de se conformer à la Constitution pour permettre «une transition pacifique du pouvoir».

Hichilema, surnommé «HH», a été très largement élu avec près d’un million de voix d’avance sur le président sortant, a annoncé la commission électorale vers 2 h 30 du matin, soulignant une très forte participation à près de 71%.

Facely Konaté