DAKAR, 24 octobre 2020 – L’UNICEF est profondément alarmé par les derniers rapports sur les violences post-électorales en Guinée qui ont déjà entraîné la mort de plusieurs personnes, dont des enfants. L’UNICEF est attristé par ces pertes et présente ses condoléances aux familles touchées.

Dans l’exercice du droit au rassemblement pacifique, l’UNICEF exhorte toutes les parties à respecter et à protéger le droit à la vie de toutes les personnes, et à prendre des mesures de précaution pour assurer la sécurité et la protection des enfants. Aucune vie d’enfant ne devrait jamais être perdue à cause de quelque forme de violence que ce soit.

Marie-Pierre Poirier, Directrice Régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre