La coordination régionale du front national pour la défense de la constitution vient de réagir suite aux violences qui se sont produites à N’Zérékoré en marge du double scrutin législatif et référendum. Dans une déclaration rendue publique vendredi, 27 mars 2020, le FNDC acuse un groupe de personnes d’être derrière ces évènements et exige que justice soit faite.

Les scrutins couplés législatif et référenfum ont été emaillés de violents affrontements à N’Zérékoré, faisant plusieurs morts et des blessés ainsi que des dégâts matériels importants. Dans une déclaration publique ce vendredi, le FNDC condamne ces violences et présente ses condoléances aux familles des victimes.

Pour lui, il s’agit d’une mamoeuvre savamment préparée par un groupe d’hommes politiques pour opposer les communautés au profit de leur intérêt. Il demande donc l’implication de la communauté internationale afin d’ouvrir une enquête indépendante pour déterminer les responsabilités.

Par ailleurs, le FDN N’Zérékoré appelle l’ensemble des communautés vivant á N’Zérékoré à la retenue et le vivre ensemble dans la paix.

Ci-dessous, la copie de cette déclaration :

Mamady 2 Camara