La ville de Macenta est toujours sous tension. Depuis lundi, des militants du RPG arc-en-ciel et de l’UFDG s’affrontent dans cette préfecture située au sud de la Guinée, causant d’énormes dégâts dans la commune urbaine.

Selon nos informations, le siège de l’UFDG situé dans le quartier Hèrèmakönö, secteur kissibou a été incendié. Une vingtaine de boutiques aurait également été pillée et les contenus emportés. Aussi, huit (8) motos ont été brûlées et une voiture caillassée.

« Nous sommes en ce moment dans la maison et ça tire partout. Il y a des jeunes qui tentaient d’attaquer le marché qui ont été dispersés. Nous sommes vraiment dans la peur », nous a confié un habitant joint cette nuit par notre rédaction.

Aux dernières nouvelles, les forces de l’ordre ont été déployées sur le terrain.

Nous y reviendrons.

La rédaction