L’Observatoire Citoyen des Droits des Consommateurs (OCDC), de la
Plateforme Nationale de Participation et d’Initiative Citoyenne (PNAPIC) a
suivi avec un grand intérêt, le communiqué du 04 novembre 2020 du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, portant Interdiction formelle de la vente et le transport de carburant ou combustible au détail sous forme de bidon, de jerrycan ou de tout autre récipient transportable, sous peine de se voir exposé à des poursuites judiciaires.

L’OCDC prend acte de ce communiqué et regrette cependant l’application de
cette loi sur l’ensemble des consommateurs sans exception. L’Observatoire demande une doléance aux autorités en charge d’alléger cette interdiction en faveur de certains consommateurs vivant dans les zones très reculées des centres urbains tels que, les communes rurales, districts et villages où il n’y a aucune possibilité de s’approvisionner de façon normale et régulière à partir des station de vente de carburant si ce n’est que sur le marché noir.

L’OCDC épris de la citoyenneté et du respect des Droits humains, invite tous
les Consommateurs au respect de nos textes de loi et de nos Institutions, à rester sereins et à compter sur l’Observatoire pour une issue favorable dans l’intérêt de tous. L’Observatoire a entrepris des démarches auprès des autorités concernées et promet de communiquer fidèlement sur les résultats obtenus.

Par ailleurs, l’Observatoire Citoyen des Droits des Consommateurs (OCDC),
invite les autorités à avoir une oreille tendue aux sollicitations et aux besoins des citoyens en vue de rester conforme à leurs devoirs de redevabilité.
L’Observatoire Citoyen reste attaché à ses valeurs cardinales et rassure
l’ensemble des citoyens, consommateurs, de son engagement à mener le combat pour les protéger, eux et leurs droits, en matière de consommation.

L’OCDC – l’Observatoire Citoyen des Droits des Consommateurs.

Je vous remercie

Fait à Conakry le, 05 novembre 2020