Dans un décret lu ce mardi 22 juin 2021 à la télévision nationale, le président de la République a gracié deux (2) autres opposants. Il s’agit de Souleymane Condé et de Youssouf Dioubaté.

Les deux avaient été condamnés pour « production, diffusion et mise à disposition d’autrui de contenus des données de nature à troubler l’ordre publique ».

Il faut rappeler que dans une lettre adressée au président de la République, ils ont présenté leurs excuses et plaidé en faveur d’une grâce.

Ci-dessous, la copie de leur lettre:

Facely Konaté

621784982