Alors que la tension est montée d’un cran ces derniers jours entre les autorités locales et la coordination régionale du FNDC qui a menacé de marcher ce jeudi 24 octobre, un terrain d’entente a été finalement trouvé entre les parties, a appris kibaro224.com.

En effet, après l’organisation la semaine dernière d’une activité de sensibilisation en faveur de la nouvelle constitution à laquelle les autorités ont participé, le FNDC-N’ZÉRÉKORÉ a dénoncé la violation du protocole d’entente du 19 juin 2019. En réponse donc à ce qu’ils (les responsables locaux du FNDC Ndlr) ont qualifié de provocation, il a été décidé d’organiser une marche ce jeudi dans la ville.

Mais l’implication du patriarche Holomo Hazaly Zogbélémou et du cadre de concertation interreligieux a finalement permis aux parties de trouver solution et de s’entendre.

La marche n’aura donc pas lieu ce jeudi 24 octobre à N’zérékoré capitale de la région forestière.

D’ailleurs, l’on apprend qu’une déclaration du médiateur et Coordinateur régional de l’UFR, Cécé Loua est attendue pour annoncer officiellement la suspension de la manifestation.

Nous y reviendrons !

Kibaro224.com