C’est une information kibaro224.com. Le protocole d’entente signé le 19 juin 2019 entre la coordination régionale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) et les autorités locales vient d’être annulé en commun accord avec les deux (2) parties, apprend-on.

En effet, depuis trois jours, les autorités qui envisageraient une manifestation de soutien aux actions du chef de l’État dimanche prochain, cherchent à convaincre les responsables du FNDC, mais en vain. Des séries de rencontres chez le patriarche Holomo Hazaly Zogbélémou n’ont pas aussi permis de débloquer la situation.

Finalement, il a été convenu ce jeudi 31 octobre, d’annuler cet accord qui permettra désormais à chaque partie d’organiser des manifestations dans la ville.

« L’accord vient d’être annulé à la demande des autorités notamment le gouverneur de région. Maintenant, chaque partie est libre d’organiser ses manifestations », nous a confié une source proche du conseil des sages.

Cette information a été confirmée par Maladho Maladho Diawné, un des responsables de la coordination régionale du FNDC qui précise que la décision est venue des autorités.

Konaté