Dans un communiqué ce jeudi 25 février 2021 dont Kibaro224.com détient copie, le préfet de N’zérékoré, Sâa Yola Tolno a ordonné la fermeture des cliniques privées non agréées évoluant dans la préfecture.

Dans le document, le préfet précise qu’il a été saisit par les autorités sanitaires « sur un constat amer qu’elles viennent de faire sur la mauvaise gestion de certaines cliniques privées non agréées et même celles qui sont agréées, en terme de non-respect de l’hygiène, des normes standards de matériel médical et de professionnalisme ».

Pour lui donc, une telle situation constitue « une préoccupation pour la santé de la population surtout en cette période de Covid-19 et de la maladie à virus Ebola ».

Le préfet Sâa Yola Tolno demande ainsi aux propriétaires de ces cliniques privées non agréées de procéder « impérativement » et dès à présent, à leur fermeture « pure et simple jusqu’au moment où ils obtiendront leur agrément ».

Quant aux cliniques privées agréées ou formelles, il précise que des missions de la Direction Préfectorale de la Santé effectueront une évaluation de leur gestion, de respect des normes standards d’hygiène, de professionnalisme et du matériel médical. Ce qui, dit-il, donnerait l’opportunité ou non de leur fermeture pure et simple.

Il faut rappeler que N’zérékoré a enregistré ces dernières heures, six (6) nouveaux cas confirmés d’Ebola dont certains sont des agents des cliniques privées. A ce jour donc, 8 cas confirmés et 1 cas suspect sont hospitalisés au centre de traitement épidémiologique et plus de 300 contacts sont à suivre.

KONATE

+224621784982