Le conseil disciplinaire de l’université de N’Zérékoré a suspendu mardi 10 août 2021, un cadre du service de la scolarité pour corruption. Il est accusé d’avoir falsifié des notes des étudiants entraînant des changements de mention selon la note de suspension dont la rédaction de kibaro224.com détient une copie.

Il s’agit de Souleymane Nasoko, chef section suivi et acheminement au service de la scolarité. On lui reproche d’avoir falsifié des notes semestrielles de quatre étudiants, ayant entrainé le modification de leurs mentions.

L’affaire s’est déclaré quelques jours après la remise de diplôme des étudiants qui ont terminé cette année. Selon le vice-recteur chargé des études que nous avons interrogé sur le sujet, ce sont d’autres étudiants qui ont fait la remarque et saisi les autorités. Et qu’après des enquêtes, il a été constaté que cet enseignant avait délibérément changé ces notes en échange de quelques chose.

A l’en croire, ce n’est pas la première fois qu’un tel fait se produit dans cette université. Mais chaque fois que les faits se sont avérés, les coupables sont démis de leurs fonctions.

Ci-joint la copie de la note de sanction.