Neuf (9) étudiants de l’université de N’zérékoré viennent d’être suspendus pour des durées allant de trois (3) mois à un an pour dit-on, injure et outrage sur les réseaux sociaux, a appris Kibaro224.com.

Pour Dr Oumar Keita, recteur de l’Université de N’zérékoré, il s’agit d’une décision prise à l’unanimité par le conseil de l’université. Il accuse par ailleurs ces étudiants d’avoir publié des propos injurieux sur les réseaux sociaux à l’égard des responsables de cette institution.

Une accusation niée par les étudiants concernés qui disent avoir dénoncé l’utilisation des étudiants pour des fins de campagne en faveur de la nouvelle constitution. Selon eux, depuis quelques temps, les responsables de l’université mobilisent les étudiants pour participer à des activités politiques.

Ci-dessous, la copie de la décision :

Kibaro224.com