Le président Français Emmanuel Macron vient de briser le silence et s’exprime pour la première fois sur le troisième mandat du président guinéen Alpha Condé. Dans un entretien accordé à nos confrères de Jeune Afrique et publié ce vendredi 20 novembre 2020, le numéro un français explique pourquoi il n’a pas adressé de lettre de félicitations à Alpha Condé contrairement à Ouattara de la Côte d’Ivoire.

« Je pense que la situation est grave en Guinée pour sa jeunesse, pour sa vitalité démocratique et pour son avancée », a déclaré le dirigeant français.

Poursuivant, il ajoute : « Le président Condé a une carrière d’opposant qui aurait justifié qu’il organise de lui-même une bonne alternance. Et d’évidence, il a organisé un référendum et un changement de la Constitution uniquement pour pouvoir garder le pouvoir. C’est pour ça que je ne lui ai pas encore adressé de lettre de félicitations ».

Il faut rappeler que sortie du président français était attendue par l’opinion. Récemment, plusieurs députés français ont demandé à leur président de clarifier sa position sur la situation guinéenne. Reste maintenant à savoir si la France prendra des mesures ou sanctions contre les dignitaires du régime.

Konaté