Je dis grand merci à la population Guinéenne d’avoir voté pour la PAIX, le Développement durable, la liberté d’expression, etc….
L’activisme ce n’est point d’être toujours opposé à un régime et avoir une haine sans limite à l’égard d’un président.
Un exemple: ici chez nous certains activistes se confondent aux opposants haineux et par contre ils deviennent aussi très haineux à l’égard du peuple, car quiconque qui ne cherche qu’à s’opposer à l’actuel président qui est entrain de tout faire pour développer ce beau pays est un haineux contre ce peuple, puisqu’il incarne cette population.
Je ne peux pas dire que tout est rose, mais sincèrement le Président est entrain de travailler pour le bien être de tous et cela est très visible.
Quand nous prénoms l’électricité: aujourd’hui nous sommes très fier de lui puisqu’il y a eu un grand changement à ce niveau.
De nos jours nous avons de très bons hôtels pour non seulement embellir la cité et aussi accueillir les étrangers, les bailleurs de fonds, les touristes, c’est aussi bien pour le peuple dans l’organisation des activités sociales et culturelles, etc….
Il y en a d’autres aussi, mais je me limite à ces deux exemples.
Cest vrai que la mangeur partie de nos routes sont dégradées, mais nous sommes aussi témoin quelles sont en reconstruction de part et d’autre à l’intérieur du pays comme dans la capitale.
Cependant ANDAD réitère son engagement de défendre les ACQUIS de la République GUINÉE.
Qui sont entre autres: la liberté d’expression, nos infrastructures de la première république en passant par la deuxième république et jusqu’à nos jours, nous disons non à la destruction de nos acquis qu’ils soient matériels ou immatériels.

Je dis à mes détracteurs activistes que l’activisme ce n’est point synonyme de haine et vouloir brûler le pays par vos manifestations criminelles.

Il est nécessaire de s’écouter pour sauver ceux qui sont sur la voie de prédiction, puisqu’ils sont cachés dans les Troucs invisibles et par leurs mauvaises foi ils veulent détruire la Société, et certains qui sont visibles et très ethno sont entrain de parler au nom du peuple en faisant semblant d’être dans cette logique de défendre ce peuple qu’ils détruisent en longueur de journée. Mais une chose reste clair, quand un activiste fait le combat d’un opposant qui a déjà montré ses limites, il devient à la minute un politicien.
C’est le cas des activistes qui passent tout leurs temps à critiquer le Président et son pouvoir sans aucune raison fondée.

La meilleure manière d’aider ce Pays, c’est de se mettre ensemble pour des causes communes.
À savoir: la paix, le Développement durable, etc….

Que Dieu protège la GUINÉE et les Guinéens.

Nondi kountigui Président de ANDAD ( Alliance Nationale pour la Défense des Acquis Démocratiques ) une plateforme de la Société civile Guinéenne.