La légitimité ne se décrète pas, elle s’acquière dignement au prix du suffrage universel.

La République j’aime à le rabâcher, n’est pas une cour de récréation mais bien un espace règlementé.

Le vaillant peuple de Guinée s’en ai souvenu malgré cette volonté de le ballonner, de l’infantiliser, de l’amoindrir à une poignée d’individus qui peinent à supporter la dure réalité qui font de l’histoire, la mère des faits.


Ce peuple de Guinée a encore nourri l’histoire de sa grandeur d’âme qui consiste à préserver des acquis démocratiques durement obtenue et que l’institution présidentielle incarne majestueusement.

Rappelons-nous que la légitimité démocratique suppose une acceptation unanime du principe de majorité qui considère que l’avis de la majorité représente l’intérêt général et que le régime démocratique est le seul dont on peut accepter d’obéir aux lois et aux ordres qu’il dicte.


Lorsque l’opinion publique renouvelle éloquemment et de manière si assourdissante son soutien et son affection au Président de la République comme nous l’avons vécu ce jeudi 31 octobre 2019, une seule leçon en découle, celle de l’adhésion populaire à l’accompagner dans l’accomplissement d’une Nouvelle Guinée.

Une Guinée Audacieuse, Ambitieuse, conquérante mais surtout souveraine face à son destin.

Le Prof Alpha Condé en communion avec son peuple, cette majorité qui l’a élu en 2010, réélu en 2015 et l’accompagne également vers l’obtention d’un nouveau contrat social pour l’établissement d’une nouvelle constitution.


Nul doute qu’après les consultations nationales conduites par le Premier Ministre et ce plébiscite éclatant, le débat est enfin clos jusqu’à l’annonce d’un référendum par respect pour le peuple de Guinée qui a atteint un niveau de maturité suffisant lui permettant de faire un choix et le BON.

Vive la République !

Domani Doré

Philosophe, ancienne Ministre

Présidente de la Guinée Audacieuse

Membre du Comité central du RPG ARC-EN-CIEL

Secrétaire permanente de la CODENOC

Conakry, le 01 Novembre 2019