Le Projet d’Appui au secteur des transports (PAST) a organisé ce jeudi 26 septembre son atelier de présentation du pré programme de travaux routiers pour la période 2020-2021-2022. Objectif, contribuer à l’amélioration de la qualité des bases de données routières du ministère des travaux publics.

« Cet atelier a trait à l’opperationnalisation de la base des données routières sa veut dire que l’instrument qu’on a monté va commencer à produire des résultats et les résultats-là, ce sont les programmes routiers. On saura quels sont les travaux d’investissements qui ont été faits sur les routes, les travaux d’entretien et les travaux de réhabilitation », a expliqué Dr Amadou Touré, conseillé spécial du ministre des travaux publics.

À la question de savoir, c’est quoi une base de données routières, le représentant du ministre Moustapha Naïté répond : « C’est une banque dans laquelle on stocke toutes les données importantes du réseau routier, tous les aspects concernant la route. »

Les participants à cet atelier sont des cadres du ministère des travaux publics, des transports et des experts, sous financement de l’Union européenne.

Abdoulaye Ben Kaba