Le projet d’appui au secteur de transport (PAST) a ouvert son atelier d’appropriation et de capitalisation de ses contenus ce lundi 18 novembre dans un réceptif hôtelier de la place. Il a regroupé les experts nationaux et internationaux du secteur des travaux publics, les administrateurs communaux et la société civile.

Le représentant du ministre des travaux publics à cet atelier, parle de l’objectif de cet atelier.

« Sachant que l’objectif ultime de cet exercice est de capitaliser les acquis du projet d’Appui aux secteurs des Transports (PAST) par la formation des formateurs, l’encadrement et mise en œuvre du concept « experts-associés provenant de vos ministères ». Il permet de passer la main aux cadres des ministères bénéficiaires, Travaux publics et Transport par l’équipe de l’assistance technique du projet à laquelle nous adressons nos sincères remerciements pour la qualité de leur prestation », dira Dr Hamadou Gueye

Les thématiques qui seront abordées au cours de cet atelier figure la protection du patrimoine routier Guinéen ; Facinet Mansaré, spécialiste en la matière, explique

« La protection du patrimoine routier est un problématique dans la mesure où nos infrastructures à nos jours subissent beaucoup d’agression tantôt c’est les agressions relatives aux tranchés, au traversés, les bâtiments en sentiers d’autres mêmes lors des manifestations politiques les routes subissent des agressions et les ressources de développement se font de plus en plus rares, donc y’a quoi prendre les dispositions pour préserver les acquis relatifs aux infrastructures exitentes », a-t-il martelé.

Une loi est désormais mise en place pour protéger le secteur routier Guinéen et punir tout contrevenant.

Abdoulaye Ben KABA