Trois (3) ans de prison ferme plus une amende d’un million de francs guinéens chacun, c’est la peine requise ce vendredi 18 octobre 2019, par le procureur du tribunal de Mafanco, Ibrahima Sory Keita, contre Élie Kamano et Ibrahima Keita. Ces membres du FNDC arrêtés au cours de la manifestation de lundi sont poursuivis pour « participation délictueuse à un attroupement ».

Après les plaidoiries, la présidente du tribunal, Djeïnabou Donghol Diallo, a décidé de renvoyer l’affaire au mardi 22 octobre prochain pour le verdict.

Nous y reviendrons !

Abdoulaye Ben Kaba