Poursuivis pour “production, diffusion et mise à disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics” Souleymane condé et Youssouf Dioubaté ont connu leur sort ce mercredi 13 janvier au TPI de Dixinn. Ils ont tous été condamné d’un an d’emprisonnement ferme et sont soumis au paiement d’une amende de 20 millions de francs guinéens.

« Ce sont des vrais démocrates, qui ne se reprochent de rien, qui malheureusement aujourd’hui viennent d’être emprisonnés.« , dira maître Salifou Beavogui l’avocats de la défense.

Maître Salifou ne compte pas baisser les bras, d’ailleurs il compte interjeter appel contre cette décision de la cour
« Nous allons systématiquement faire appel contre cette décision et nous souhaitons que dans deux semaines maximum d’autres juges aussi aguéri et courageux prennent la décision historique pour liberer ces déténus. », a-t-il ajouté.

Roger Bamba membre de l’UFDG était aussi concerné par ce procès. Mais malheureusement ce dernier a rendu l’âme avant le début du procès.

Bintou SOUMAH