Réunis en session extraordinaire mercredi 08 septembre 2021, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre la Guinée de toutes les instances de l’institution après le coup d’état du 05 septembre 2021. D’ailleurs, une délégation dite de haut niveau est attendue ce vendredi à Conakry pour demander notamment la libération du président Alpha Condé. Mais pour l’artiste reggaeman Mouctar Soumah alias “Takana Zion” , la CEDEAO n’a aucune leçon à donner à la Guinée.

C’est un Takana content de la chute du président Alpha Condé et très déçu de la CEDEAO qui est intervenu ce matin dans l’émission “Les Grandes Gueules” sur radio Espace.

« Où était la CEDEAO quand le président Alpha Condé s’entêtait pour son projet de troisième mandat ? Où elle était quand on tuait les guinéens à cause de ce troisième mandat ? » S’est-il interrogé.

Et d’ajouter : « La CEDEAO doit avoir honte. Au lieu d’intervenir et appeler Alpha Condé à la sagesse, ils ne l’ont pas fait. Ils sont venus nous amadouer avec des voyages inutiles. Et, aujourd’hui, ils veulent parler de coup d’état. Moi je pense qu’il n’y a pas eu de coup d’état. On a juste mis la main sur un vieillard qui n’était plus capable mentalement ni physiquement de diriger la Guinée. »

Pour lui, tout le monde savait qu’Alpha Condé ne pouvait plus diriger la Guinée et il prie Dieu de guider les pas des responsables du CNRD.

« On ne peut pas se réjouir qu’Alpha Condé soit humilié, mais vraiment c’est une libération et nous sommes contents. Les militaires doivent profiter de cette situation pour se débarrasser de cette vielle classe politique dirigeante. Tous les vieux politiciens qui ont mis ce pays à genoux, ils doivent les dégager. Il faut aussi organiser des audits et la justice va s’occuper de ça. Qu’ils ramènent les biens volés à la Guinée et placés un peu partout dans le monde », a fait savoir l’artiste.

Facely Konaté