Invité ce mardi 22 septembre dans l’émission « Couleurs Tropicales » sur RFI, le reggae-man guinéen Mouctar Soumah alias « Takana Zion », contraint de quitter récemment le pays à cause de sa position contre le troisième mandat du présidèrent Alpha Condé, est revenu sur sa mésaventure.

A en croire l’artiste, il a reçu deux (2) officiers de polices à son domicile, une heure après sa sortie musclée contre le troisième mandat du président Condé sur la radio Espace FM. Ils lui aurait remis une convocation avec pour motif « agression physique et vol » sans pour autant donner le nom du plaignant. Se sentant menacé, Takana dit avoir pris la décision de quitter le pays au risque de se faire arrêter et humilier.

A la question de savoir où il se trouve actuellement, celui qu’on appelle « Mangana » a préféré garder le secret pour dit-il, des raisons de sécurité. « Parce que ces gens-là sont capables de tout, même étant en dehors de la Guinée. Ils sont capables de faire du mal à qui que ce soit juste à cause du troisième mandat », a-t-il indiqué. Tout en rappelant qu’il a une fois été arrêté à cause de son opinion.

Et sur la question problématique de troisième mandat, Takana Zion est catégorique : « Je m’oppose parce que je suis pour le rassemblement de tous les guinéens alors que ce projet de troisième mandat porte en lui les germes d’une éventuelle guerre civile ou de la division du peuple de Guinée. Ce pour quoi je m’oppose fermement. » A-t-il affirmé.

A la question de savoir s’il n’est pas trop allé dans ses propos contre le Chef de l’Etat, le reggae-man précise : « Peut-être que j’ai parlé avec un ton fort, mais je ne pense pas si j’ai utilisé un mot déplacé. Par contre, j’ai dit qu’avec tout mon respect pour le Professeur Alpha Condé, je ne peux pas soutenir un troisième mandat. Parce qu’à mon avis, Alpha Condé a 91 ou 92 ans et il n’a pas toute la capacité morale, intellectuelle et même physique de diriger encore la Guinée pendant 5 ans. (…) Moi je ne savais même pas que j’allais participer à cette émission, on m’a appelé pour demander mon avis et c’est tout. Ce qui se passe en Guinée c’est trop, ça dépasse ce que vous pouvez imaginer. Alpha Condé a nourri beaucoup d’espoir, mais malheureusement tout ce contre quoi il s’est battu durant 40 ans, il y a des gens qui sont en train de l’encourager à faire la même chose. Toute la population est déçue, même la plupart de ses collaborateurs ne soutiennent pas ce projet. Il n’y a que quelques individus en Guinée qui sont autour de lui et qui alimentent ce truc de troisième mandat parce qu’ils ont leurs intérêts. »

Konaté