Un audio circule ces derniers jours sur les réseaux sociaux qui est attribué au Ministre secrétaire général à la Présidence, Kiridi Bangoura. Qu’il aurait affirmé que « sans le Président de la transition Sekouba Konaté, que le Président actuel Alpha Condé n’allait pas devenir Président ». Face à aux agitations contre l’homme sur les réseaux sociaux, des voix se lèvent pour condamner ce qu’ils appellent de l’acharnement.

C’est le cas du coordinateur national de la PNAPIC, Ahmed Sekou Traoré

« Je ne sais pas comment ce pays devient. Pourquoi nous n’avons plus la culture du respect envers nos chefs et nos dirigeants. C’est très aberrant qu’on cherche toujours à nuire les autres. C’est une délation et un acharnement pur et simple contre l’homme », a-t-il regretté

Poursuivant, Ahmed Sekou Traoré pose une hypothèse.

« En 2010, il y avait 3 types d’acteurs qui étaient en jeu. La société civile à travers Ben Sekou, le Premier ministre Jean Marie issu des forces vives et les militaires. Toutes ses trois catégories d’acteurs ont joué chacun son rôle afin d’avoir une élection libre et transparente, et le meilleur a gagné. Alors Je ne vois pas pourquoi certains veulent faire leurs priorités maintenant », a-t-il conclu.

KABA

621784982