Le parti Union des Forces Républicaines (UFR) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 23 novembre 2019 sous la présidence de son leader, Sidya Touré. La prochaine manifestation du FNDC, le démarrage des opérations d’enrôlement et de révision des listes électorales ou encore la tournée du président Alpha Condé à l’intérieur du pays étaient entre autres des sujets au menu.

Sur le dernier point d’ailleurs, l’ancien Premier ministre n’a pas fait de cadeaux au président de la République qui, selon lui, est en campagne.

« Aujourd’hui, tous les fonctionnaires se trouvent à Kankan. Tout ça, pour aller faire quoi ? Prouver qu’il y a des gens avec moi. Toi, tu es au pouvoir depuis neuf ans, tu cherches encore à prouver qu’il y a des gens avec toi ? Depuis neuf ans, c’est maintenant que tu veux prouver que les gens sont avec toi ? Dis donc, ils n’étaient pas avec toi alors. Ceux qui sont mobilisés à Kankan aujourd’hui, les mêmes seront à Siguiri demain pour aller faire la même chose. Nos représentants de là-bas me disent qu’aucun véhicule n’est autorisé à sortir. Vous pouvez aller, mais vous ne pouvez pas sortir de Siguiri. Tout ça, pour prouver qu’il y a des gens derrière lui. Vous regardez sur le net, vous voyez Alpha Condé en train de montrer à ses collègues chefs d’Etat comment il a fait du mouvement à Conakry. Les autres vont là-bas pour parler de leurs programmes de développement économique, lui, il cherche à convaincre les gens qu’il y a des gens derrière lui à Conakry. Que Dieu nous sauve parce que nous sommes sur du néant », a-t-il dénoncé.

Poursuivant, Sidya Touré a demandé à ses militants de rester mobilisé pour la marche du mardi 26 novembre prochain. Des manifestations qui, à l’en croire, se poursuivront jusqu’à ce qu’Alpha Condé renonce à son projet.

« Nous allons continuer nos marches à partir de mardi parce que c’est quelque chose que nous poursuivrons jusqu’à ce qu’on nous dise que ce projet de troisième mandat est abandonné « , a-t-il martelé.

Abdoulaye Ben Kaba