Les militants du du FNDC tués lors des récentes manifestations de novembre dernier seront inhumés ce vendredi 06 décembre au Cimetière de Bambéto. À peine arrivé à l’hôpital Sino-Guinéen où se trouvent actuellement les corps des victimes, le président de l’UFR exprime son indignation.

«C’esr un sentiment réellement d’une peine absolue. On ne peut pas être là à compter nos morts chaque fois qu’il y a une manifestation. Je crois que ceux qui se rendent responsables de cela prennent réellement de lourdes responsabilités dans le choix de ce pays», s’indigne Sidya Touré quelques minutes après son arrivée.

Le cortège funèbre partira de l’hôpital Sino-Guinéen à la grande mosquée de Bambéto.Pour l’heure, les autres leaders sont attendus.

Boubacar Barry.