Dans un second décret lu jeudi soir à la télévision nationale, le président de la République a nommé le commandant et commandant adjoint de l’unité spéciale de sécurisation des élections (USSEL).

Selon donc le contenu de ce décret, le Général de corps d’Armée Ibrahima Baldé, Haut commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire est nommé cumulativement à ses fonctions, commandant de l’USSEL. Il est secondé par l’inspecteur général de police Ansoumane Camara, directeur général de la police nationale.

Alpha Condé invite donc le ministre de la sécurité et de la protection civile, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation et le président de la commission électorale nationale indépendante chacun en ce qui le concerne de l’exécution de ce décret.

Konaté