Depuis le dimanche 26 janvier 2020, les communicants du RPG arc-en-ciel, le parti au pouvoir, sont en grève. Ils ont ainsi décidé d’arrêter de communiquer pour le parti via les réseaux sociaux.

Mais que réclament réellement ces communicants ?

Contrairement à ce qu’annoncent certains qui pensent que cette grève est pécuniaire, les membres de cette cellule pensent que les raisons sont plutôt ailleurs. Selon certains parmi eux contactés par notre rédaction, cinq (5) points sont inscrits dans leur plateforme revendicative. Il s’agit de :

1- Créer un site officiel du parti

2-Trouver un bureau pour la cellule de communication au siège pour y assurer la permanence (la cellule de communication du parti est complètement déconnectée du BPN.)

3- La formation des membres de la cellule de communication pour une communication professionnelle.

4- La restructuration de la cellule pour son bon fonctionnement.

5- La promotion des cadres et soutien des opérateurs économiques communiquants appelés Grognons…

Ces jeunes communicants du parti présentiel ne comptent donc pas céder, tant que leur revendication n’est pas prise en compte.

Il faut rappeler que cette grève risque de coûter cher au RPG arc-en-ciel. Surtout quand on sait que le pays traverse actuellement de profondes crises liées notamment à l’éducation, mais aussi les manifestations du FNDC contre le projet de nouvelle constitution.

La rédaction