L’ONG WANEP Guinée (Réseau West Africain pour l’Edification de la Paix) a clôturé ce jeudi 17 septembre une séance de formation des journalistes à Conakry. Objectif, renforcer la capacité des médias en ce qui concerne le maintien de la paix et les conflits électoraux

Pendant deux jours, ces journalistes ont été bien outillés sur les questions liées aux conflits et les violences afin de mieux informer dans l’impartialité

« Nous avons passé en revue un certains nombres de modules essentiellement orientés vers les journalistes afin qu’ils puissent jouer leur rôle et responsabilité, surtout en cette période électorale, car il occupe un poste important dans la promotion de la démocratie et la paix dans le pays et on aimerait qu’ils continuent de jouer leur rôle dans le strict respect des lois de la république.« , a martelé Boubacar Mansare l’un des organisateurs

Sosthène N’simba, formateur pour sa part, insiste sur l’impartialité des hommes de médias dans la quête et la diffusion de l’information.

« Alors nous espérons que les journalistes qui sont conscients de leur travail doivent faire un travail consciencieux et vont être impartiale, prendre en compte les besoins, intérêts, les voix de toutes les parties concernées et aller aux sources possibles pour que l’information soit crédible et éducative. Et surtout éviter d’aborder de façon superficielle les crises ou les conflits, il faut aller en profondeur. En évitant l’émotion et ses propres besoins peuvent amener un journaliste à être impartiale il faut travailler dans l’exactitude« , dit-il

18 journalistes ont pris part à cet atelier de formation, qui s’intitulait sur huit (08) modules.

Bintou SOUMAH