Le ministre guinéen de la santé a annoncé avoir été attaqué ce mercredi 21 octobre 2020 à Conakry alors qu’il rentrait de N’zérékoré.

« J’ai été pris à parti par des manifestants au niveau de la T8 ce matin, alors que je rentrais de mon voyage sur Nzerekore ce matin. Conséquence mon véhicule a été caillassé », a écrit le Colonel Remy Lamah sur sa page Facebook.

Poursuivant, il ajoute : « Cependant, je remercie Dieu de ne déplorer aucun blessé ni aucune perte en vie humaine.
Mais cela m’interpelle et nous interpelle tous, car si moi j’ai pu m’en sortir, certains de nos compatriotes sont tombés aujourd’hui et cela est déplorable.

Ainsi, je m’incline devant la mémoire de tout ceux qui ont perdu la vie aujourd’hui et prie que Dieu les accueille dans son paradis; tout en souhaitant prompt rétablissement à tous les blessés.

Enfin, je profite de cette lucarne pour appeler tout le monde à la retenue. Car nous n’avons qu’un seul pays et nous devons préserver son intégrité.

Dieu bénisse la Guinée. »