À l’initiative de la coalition démocratique pour la nouvelle constitution (CODENOC), le président Alpha Condé a animé ce samedi 16 novembre 2019, un meeting géant à la place des martyrs de N’zérékoré.

Après avoir écouté les discours du maire de la commune urbaine, des représentants des jeunes et des femmes, le chef de l’État a tout d’abord adressé ses remerciements aux populations de Conakry pour l’accueil qui lui a été réservé lors de son retour au pays après le sommet Russie-Afrique. Alpha Condé a aussi présenté ses excuses aux citoyens de certaines villes de la région forestière notamment Kissidougou, Gueckédou, Macenta où il ne s’est pas rendu.

« Je prends l’engagement que bientôt, ils auront ma visite », a-t-il promis.

Poursuivant et comme il est de coutume chez lui, Alpha Condé n’a pas manqué de s’attaquer à ses opposants. Selon lui, il existe aujourd’hui, deux (2) Guinée. « Celle qui veut avancer et tournée vers l’avenir et celle qui est composée des gens qui veulent regarder dans le rétroviseur et qui veulent revenir aux pratiques anciennes où ils dilapidaient des fonds de l’État pour eux et leurs familles. Voilà les deux Guinée qui se font face », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter :  » Je sais que certains veulent encore rester dans le passé. (…) Ils n’ont rien à dire, rien à proposer de constructif pour le pays. Ce sont des hommes du rétroviseur. Laissons le passé et les hommes d’hier où ils sont, regardons vers l’avenir et le progrès. Le train de la Guinée a démarré et il y en a qui veulent l’arrêté, mais ils perdent leur temps. »

Plus loin, le président de la République après avoir détaillé les réformes engagées et accomplies par son gouvernement a annoncé de grands projets pour la région de N’zérékoré. Il s’agit notamment de la relance des sociétés minières comme Nimba, Zogota ou encore Simandou.

« Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer à la région forestière, que les mines de fer de Nimba et de Zogota vont reprendre l’année prochaine. Mais le plus important et qui fait rêver les Guinéens, c’est Simandou. Nous venons de l’attribuer à la SMB. Mais ce n’est pas seulement la mine, c’est aussi le chemin de fer qui ira de Kérouané, N’zérékoré, Macenta, Gueckédou, Kissidougou, Faranah, Mamou, Forécariah. Il y a aussi le port en eau profonde. On dit que la Guinée est bénie par Dieu, mais cela ne veut pas dire que nous devons dormir ou rester dans des petites querelles pour détourner. C’est de transformer nos richesses en réalité. À Lola, il y aura le graphite et nous lancerons bientôt l’appel d’offres pour le cuivre », a-t-il annoncé.

Konaté