Après les présélections effectuées en 2019, la Commission nationale de recrutement s’apprête à se déployer dans les 33 préfectures et les 5 communes de la capitale pour entamer les épreuves de sélection.

A ce propos, le ministre de la Défense Dr. Mohamed Diané tient au bon déroulement des opérations.

«  Cette année, comme vous le savez, nous allons mener à terme le processus de recrutement au sein des Forces armées guinéennes entamé l’année dernière. C’est l’occasion pour moi d’insister sur la rigueur et le sérieux que doivent revêtir ces opérations dans toutes les préfectures de la Guinée.« , a-t-il dit.

Poursuivant, met en garde la commission en charge de ses opérations.

«  Je ne tolèrerais aucun laisser-aller, aucun favoritisme dans ce processus qui engage notre crédibilité aux yeux de la population au service de laquelle nous sommes ici. Prenez donc des dispositions pour que tout se passe correctement et dans la transparence absolue. », a souligné le Dr Diané.

La DIRPA