Le tout nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), âgé de 45 ans, est natif de Macenta au sud de la Guinée. Il est détenteur d’une maîtrise en sciences économiques obtenue à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry en 2002. Depuis 2014, il est titulaire d’un Master 2 en pratique du développement (MDP) obtenue à l’université Cheick Anta Diop de Dakar/FASEG sous le parrainage de l’université de Columbia/USA. Le nouveau patron de la CENI s’est par ailleurs inscrit en Master 2 en Recherche sur ‘’ la Dynamique des pays émergents et en développement (DynPED) à Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/France.

Kabinet Cissé, se lance en 20002 dans la société civile. A ce titre, il est co-fondateur du RAJ-GUI (Réseau Afrique Jeunesse Guinée) en 2003 marquant ainsi le début d’une carrière pour la défense des « Sans voix » et de sa Nation. Avec cette organisation non gouvernementale, il est formateur au compte du programme d’appui au processus électoral pour une gouvernance en Guinée, ensuite membre du Comité de pilotage du Programme du Consortium pour l’Observation citoyenne des élections en Guinée (CODE- Guinée).

De 2009 à 2019, Kabinet Cissé fut successivement membre du CNOCSG (conseil national des organisations de la société civile en Guinée) et de l’initiative ITIE / PCQVP (publiez ce que vous payez) avant de prendre les rênes du CECIDE (centre du commerce international pour le développement). Il fut aussi Membre du Conseil de l’Autorité de Régulation des Marchés Publiques (ARMP) Guinée au compte de la Société Civile (CNOSCG).

Tout au long de ce cheminement, ses domaines d’intérêt sont les suivants : le changement sociétal, la société civile, la gouvernance, les politiques publiques, la décentralisation et le développement local, les acteurs et les rapports de pouvoir, le leadership. Kabinet Cissé est un fin connaisseur du domaine électoral. Il a été superviseur de la série de formation FOSSEPEL (Force Spéciale de Sécurisation du Processus Electoral) avec plus de 1000 policiers et gendarmes formés en cascade pour les élections présidentielle de 2010. En janvier 2019, il a été nommé Commissaire à la CENI et y a occupé le poste de Directeur du Département Formation et Education Civique jusqu’à sa désignation comme Président par intérim de la CENI.

Le Président de l’institution en charge des élections en Guinée a été membre actif du pool politique de la Chambre Stratégique du Regard Citoyen au compte de l’observation de l’élection Présidentielle 2015, puis membre du comité de gestion du projet de renforcement des capacités des acteurs du processus électoral pour des élections paisibles à la même année. En 2016, Monsieur Cissé est Co-fondateur et Directeur du Think Tank IPED (Initiative pour la Prospective Economique et le Développement Durable), un Centre indépendant de Recherche avec pour thématiques clés de recherche : la gouvernance politique et économique et le diptyque ressources naturelles-environnement.

En matière de gestion de projets et d’études, Kabinet Cissé a réalisé de nombreux travaux en tant que coordinateur de groupe d’experts ou en tant qu’expert principal pour diverses organisations d’importance dont : ENDA CACID (Sénégal), Gouvernement guinéen/Banque Mondiale (PAGSEM), Ministère des Mines et de la Géologie (Guinée), TWN Africa (Ghana), PNUD/FDHM, Association du Barreau Américain (Initiative Etat de Droit), OSIWA, CEDEAO, Revenue Watch International (USA), FAO Guinée (Projet TCP GUI/3301), Management System International (USA), IFES, Union Européenne, Fondation Nationale pour la Démocratie (NED)/USA, PAC (Canada), FDC (Espagne).

Sur le plan international, Kabinet Cissé a jusqu’ici eu une intensité activité de réseautage qui lui a valu notamment de servir comme Membre de la Coalition internationale de la société civile du Processus Kimberley (PK)/Groupe Exploitation artisanale-Groupe Statistique.

Homme de terrain, Kabinet Cissé a pris une part active à plus d’une soixantaine de séminaires et ateliers en Afrique, en Europe, aux Etats Unis et en Asie, sur des questions de gouvernance minière, de coopération et des droits de l’homme en qualité d’intervenant ou d’expert participant. Ce bouillonnement d’activités l’a amené à se frotter à ses pairs africains à diverses occasions autour de diverses thématiques dont on peut, entre autres, citer les suivantes : la gouvernance locale et le budget participatif (Dakar, 2017), le cadrage de la démarche évaluative (Dakar, 2013), le suivi du cadre légal du secteur minier par la société civile et l’analyse des rapports ITIE (Yaoundé, 2012), l’interaction Droits de l’homme et activités extractives (Pointe Noire, Congo Brazza, 2009) et l’indice de pérennisation des ONG (Johannesbourg, Afrique du Sud, 2009)

Kabinet Cissé est auteur de plusieurs articles.

Kabinet Cissé est marié et père de trois enfants.

La rédaction