Dans la soirée de ce jeudi 19 décembre 2019, le président de la République, Alpha Condé, a dévoilé, à travers une adresse à la nation, un projet de nouvelle constitution. Chose que le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) n’approuve pas.

Ce n’était jusque-là qu’un simple débat. La question de nouvelle constitution, à l’origine d’ailleurs de la naissance du FNDC, a été dévoilée aux Guinéens par le président Alpha Condé.

Un acte que Bah Oury estime être «dangereux» pour le pays « la seule chose que je peux dire pour le moment c’est que c’est triste pour la Guinée, et c’est dangereux», fustige-t-il.

En attendant la lecture du projet par les différents acteurs concernés, cette prétendue nouvelle constitution prévoit un mandat présidentiel de six(6) ans renouvelable une fois au lieu des cinq (5) ans avec l’actuelle constitution.

Boubacar Barry.