Au Burkina Faso, le procès de l’assassinat de Thoma Sankara s’est poursuivi ce mardi, 08 février 2022. Le parquet militaire a requis 30 ans de prison ferme contre l’ex-président Blaise Compaoré (absent au procès et en exil en Côte d’Ivoire) et l’adjudant à la retraite Hyacinthe Kafando, accusés d’être les principaux commanditaire de l’assassinat du président Sankara en 1987.

Le Parquet a également requis 20 ans de prison ferme contre Gilbert Diendéré et Traoré Bossobè, Sawadogo Idrissa, Ouédraogo Nanonswindé.

Le procureur a par ailleurs demandé de condamner d’autres accusés entre 3 et 11 ans de prison ferme ou assortis de sursis avec paiement d’amende.

Par contre le Parquet a sollicité l’acquittement de deux accusés pour prescription de l’action publique et 3 autres pour infraction non constituée. Il demande en outre un mandat de dépôt pour tous ceux qui ont été accusés et demande le maintien du mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando.

L’audience a été suspendue. Elle reprend le mardi 1er mars 2022 avec les plaidoiries des avocats de la Défense.