Le procès des leaders et membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) s’est ouvert ce mercredi dans les différentes juridictions de la capitale et de l’intérieur. Dans un tweet, le chef de file de l’opposition et membre du FNDC, Cellou Dalein Diallo demande l’abandon des poursuites. Selon lui, l’État de droit est non négociable.

« Nous exigeons l’abandon des poursuites contre les leaders du FNDC, injustement arrêtés. l’État de droit est non-négociable.
Les innombrables intimidations du pouvoir doivent cesser, elles ne nous feront pas abandonner le combat pour la démocratie », a-t-il tweeté.

Il faut rappeler que ce sont plusieurs opposants au projet de troisième mandat du Président Alpha Condé qui sont en train d’être jugé en ce moment dans les tribunaux à Conakry mais aussi à Kindia.

Konaté