A quelques heures de l’élection présidentielle en Guinée prévue ce dimanche 18 octobre 2020, le Secrétaire d’Etat Adjoint des États-Unis, Tibor Nagy a eu des entretiens avec le président sortant Alpha Condé et son principal opposant Cellou Dalein Diallo.

Au centre de ces échanges, la situation socio-politique du pays et les menaces de violences lors de la présidentielle. 
« J’ai eu des entretiens hier avec le Président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo pour mettre l’accent sur l’importance d’un processus électoral libre, équitable, inclusif et pacifique. Les États-Unis encouragent tous les guinéens, sans considération de leur affiliation politique, à s’abstenir de toute violence et au respect des droits de chacun », a fait savoir Tibor Nagy dans une déclaration publiée sur la page Facebook de l’ambassade des États-Unis en Guinée.
Poursuivant, le diplomate américain précise : « En tant qu’ami de longues dates de la Guinée, j’ai pu constater la force du peuple guinéen et je suis convaincu qu’en travaillant ensemble, les guinéens peuvent bâtir un avenir plus sûr, prospère et démocratique. »
Il faut rappeler que plus de 5 millions d’électeurs se rendront aux urnes ce dimanche 18 octobre 2020 pour élire le prochain président de la République pour les 6 ans à venir. Un scrutin qui intervient dans un contexte de tension. La campagne a été émaillée par des violences dans certaines villes notamment à Kankan, Labé et Dalaba. 
Konaté