Les choses sont-elles en train de se préciser en Guinée à propos d’un troisième mandat pour le président actuel ? En tout cas, selon Jeune Afrique (JA) Alpha Condé pourrait être désigné début août par le RPG arc-en-ciel comme son candidat pour la présidentielle prévue le 18 octobre.

A en croire donc Jeune Afrique, les délégués régionaux désigneront le 5 août, au siège du parti à Gbessia, le candidat du RPG arc-en-ciel à la présidentielle. Selon toute vraisemblance, leur choix devrait se porter sur le président sortant Alpha Condé. Ces mêmes délégués régionaux seront élus la deuxième quinzaine de juillet par ce parti. Le chef de l’État souhaitant respecter le calendrier fixé par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), les électeurs devraient donc être convoqués aux urnes le 18 octobre.

D’ici au premier tour de l’élection et pour tenter de jouer les médiateurs avec l’opposition, la Cedeao – représentée par le général Francis Béhanzin –, l’Union africaine (UA) et les Nations unies ont échangé le 3 juillet avec une délégation de la mouvance présidentielle, conduite par le ministre d’État Naby Youssouf Kiridi Bangoura.

Pour l’instant, aucun accord puisque chaque partie reste campée sur sa position. La mouvance ne veut pas étendre parler du retrait d’Alpha Condé de la course, une exigence du Front National pour La Défense de la Constitution (FNDC) et l’opposition quant à elle, demande l’annulation du double scrutin du 22 mars 2020.

Avec Jeune Afrique