C’est désormais officiel ! Malick Sankhon, ancien directeur de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et cadre du RPG arc-en-ciel dont il est l’un des membres fondateurs, vient de claquer la porte. Il a été porté ce mercredi, 6 avril 2022 à la tête d’une nouvelle formation politique.

Guinée Unie (G.U), c’est le nom du nouveau parti de Malick Sankhon. Il a été investi ce mercredi comme président en marge d’une convention organisée à Conakry.

Dans son discours, Sekhouna Sylla, secrétaire général du parti a égrené quelques raisons qui leurs ont poussé à démissionner du RPG Arc-en-ciel.

« Nous avons conquis le pouvoir, mais les cadres du parti “La Cause Commune” (ancien parti de Malick Sankhon qui fondu au RPG) ont été ignorés dans l’exercice dudit pouvoir, sans aucun poste électif et administratif autre que celui de Directeur Général de la CNSS. Nous avons, malgré la frustration, tenu à sauver notre coalition RPG Arc-en-ciel contre l’appétit de certaines personnes animées de I’unique volonté de s’en servir, au détriment de nos idéaux fondateurs. La Cause Commune n’est pas un invité à la coalition RPG Arc-en-ciel, elle en est membre fondateur », a-t-il déclaré.

Pour lui, la désignation « unilatérale » de Kassory Fofana à la tête du Comité Exécutif provisoire du de l’ancien parti au pouvoir est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Plus de temps à perdre, a indiqué le vice-président Sékou Kader Diané qui précise que le parti est en train d’affûter ses armes en vue des prochaines élections.

« Vous devez avoir à l’esprit que nous partons pour la véritable conquête du pouvoir que nous comptons exercer dans l’intérêt de nos compatriotes. Nous devons porter très haut les couleurs et valeurs de notre parti aux différentes élections sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il déclaré.

A rappeler que le nouveau président du Parti Guinée Unie, Malick Sankhon était absent à cette convention. Il est à l’étranger pour, apprend-on, des soins médicaux.

Abdoulaye KABA