C’est un coup dur pour Dr Ousmane Kaba dont le parti, PADES vient d’enregistrer des défections. En effet, ils sont nombreux, des membres de cette formation politique, qui ont annoncé mardi 30 juillet 2019, leur démission. Ils évoquent notamment la décision « unilatérale » de Dr Kaba d’appartenir au front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Au cours d’un point de presse annimé ce mardi, ces désormais ancien militants du PADES réunis au sein du mouvement « Aidez-moi à vous aider », ont annoncé leur démission au profit du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel.

Sur les motifs de leur départ, Kanka Moussa Kaba, porte-parole des démissionnaires évoquent notamment la violation des textes du parti ou encore la décision « unilatérale » du parti d’appartenir au FNDC.

« Notre démission s’explique par plusieurs disfonctionnements et violations des textes par des premiers responsables; pour ne plus nous sentir concernés par de nombreuses incohérences qui caractérisent la gestion de ce parti, dont la décision unilatérale du parti d’appartenir au FNDC et aux COD qui sont deux structures qui veulent privés le guinéen de son droit légitime; l’absence d’un dialogue franc avec le RPG Arc-en-ciel, la cacophonie à la tête du parti , l’absence d’un bureau politique national après plus de deux ans d’existence sur le terrain « , a martelé NanKa Moussa Kaba.

Et sur leurs motivations à rejoindre le RPG arc-en-ciel, l’ancien financier de l’Université Koffi Anan précise : « Nous avons été impressionnés par le résultat obtenu par la gouvernance du professeur Alpha Condé en ci peu de temps, malgré les contextes sanitaires , économiques et politiques très difficiles. La quasi-totalité de nos villages ont bénéficié de l’éclairage public par la mise en place des lampadaires, la réalisation de Kaléta et l’achèvement de Souapiti permettront de mettre fin aux délestages du courant électrique dans notre pays. Avec l’avènement du professeur Alpha Condé au pouvoir, les paysans ont facilement accès aux intrants agricoles. »

« Notre Adhésion au RPG arc-en-ciel est tout à fait légitime », conclut-il.

Gnima Aissata Kébé