Alors que des appels se multiplient notamment sur les réseaux sociaux pour boycotter Orange-Guinée suite à la perturbation de l’internet et des appels internationaux en cette période de crise, la société de téléphonie mobile vient de sortir de son silence. Dans un communiqué de presse ce dimanche 25 octobre 2020, elle dit assister « à une coupure depuis 72 heures, sans aucun préavis, de ses liens de sorties à l’international au niveau de la GUILAB ( la Guinéenne de Large Bande).

Orange-Guinée précise que jusqu’à date, elle n’a reçu aucune notification sur les raisons de cette coupure. Une coupure qui entraîne « depuis le 23 octobre des perturbations dans la fourniture de plusieurs de nos services à nos clients allant jusqu’à l’indisponibilité totale de la fourniture des services internationaux (dont la voix, le roaming, l’internet) sur notre réseau. »

Orange, tout en rappelant que les services voix international et roaming ont été rétablis samedi 24 octobre en début de soirée, « tient à marquer son étonnement dans la mesure où cette coupure concerne uniquement les liens d’Orange-Guinée ».

Elle pense donc que cet état de fait brise le principe de l’égalité de traitement des acteurs du marché.

Ci-dessous, le communiqué d’Orange-Guinée :