Venus à bord de 2 pick-up de la BRB numéro 2 de Kaporo ces hommes en uniforme ont fait irruption ce vendredi 22 janvier dans la soirée dans les locaux de la télé Gangan sans aucun mandat. Cette irruption n’est pas une première, c’est la deuxième fois que ce médias subit ces types d’exactions des forces de l’ordre.

Selon le rédacteur en chef du groupe de presse, ces agents ont fait irruption à l’intérieur du bâtiment et ont fouillé les régies télé et radio ainsi que les bureaux, sans aucun mandat. « Ils nous ont bloqués. Ils nous ont demandé de les laisser rentrer pour perquisitionner les lieux. On n’a demandé, quel mandat qui vous permet de le faire ? Et cette question n’était pas la bienvenue, ils ont haussé le ton en disant qu’ils n’ont pas besoin de mandat. Depuis le studio, la régie et même les toilettes ont été perquisitionnés. », a expliqué Sekou Jamal Pendessa.

En 2017 les mêmes faits se sont produits. Cette fois, la direction du groupe de média annonce qu’ils vont porter plainte « Puisse que c’est pas la première fois on a décidé de porter plainte. Nous avons déjà saisi notre avocat pour ne pas qu’un jour qu’on vienne prendre quelqu’un et le faire disparaître. », a ajouté Sekou Pendessa

Pour le moment les motifs de cette perquisition restent inconnus.

Bintou SOUMAH

622955645