Après Kankan, l’équipe de la Plateforme Nationale de participation et d’initiative citoyenne (PNAPIC) s’est retrouvée ce samedi 15 août à Kerouane avec les jeunes de cette localité située à 790 km de Conakry.

Toujours dans l’optique de la sensibiliser les jeunes sur l’importance de la paix et la quiétude sociale au compte de leur campagne d’éducation civique et citoyenne des jeunes en prélude de l’élection Présidentielle du 18 octobre 2020.

Après donc des heures de débat direct avec les jeunes, qui se sont d’ailleurs engagés à cultiver la paix, la non violence et l’engagement civique dans la ville de Sanankoro d’où la satisfaction du coordinateur national de la PNAPIC

« Les gens ont été très coopérants et très coopératifs avec nous et j’ai pu vous l’assurer que le comité de veille se retrouve plus qu’outillé et engagé auprès de leur père », a déclaré Ahmed Sekou Traoré.

Il faut rappeler que cette campagne de la PNAPIC s’éteindra à toutes les préfectures de la Haute Guinée, récemment secouée par des pressions sociales.

KABA

621784982