Accueil Blog Page 3

L’économie guinéenne reste résiliente « dans le contexte d’un environnement difficile » (FMI)

En dépit de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et la crise économique avec la guerre en Ukraine, l’économie guinéenne reste résiliente. C’est du moins, le constat fait par le Fonds monétaire international à travers une mission qui a séjourné récemment en Guinée.

Selon la note d’information publiée sur le site internet de l’institution, une équipe du personnel du FMI a organisé une visite hybride du 1er au 7 juin 2022 pour discuter des développements économiques récents et des perspectives. Et à en croire la cheffe de la mission, Clara Mira, « l’économie guinéenne reste résiliente dans le contexte d’un environnement difficile. Le secteur minier continue de faire preuve de résilience, avec une production d’or et de bauxite en plein essor ».

Et, malgré la guerre en Ukraine et l’inflation en hausse dans le pays (11% en glissement annuel en avril), le FMI précise que l’appréciation du franc guinéen, le remboursement par le gouvernement des avances de la banque centrale plus tôt dans l’année et la non-dépendance à l’égard du financement de la banque centrale contribuent à juste titre à compenser certaines des pressions exercées par la hausse des prix internationaux des matières premières. Plusieurs mesures notamment la signature d’un protocole d’accord avec la chambre nationale de commerce et le plafonnement des prix ont donc permis « d’atténuer les effets de la hausse des prix alimentaires sur les plus vulnérables ».

Le 1er juin 2022, le gouvernement guinéen a décidé de réajuster le prix des produits pétroliers de 20% passant de 10 000 à 12 000 GNF. Et pour le Fonds monétaire international, « cette augmentation a abaissé l’estimation projetée par les services du manque à gagner dû à la subvention des prix du carburant à environ 2,3 % du PIB. Moins de 2 % de cette subvention profitera directement aux 20 % les plus pauvres de la population. »

« La collecte des recettes a été globalement positive au cours des premiers mois de l’année (hors recettes liées au carburant en raison de la hausse des subventions), ce qui semble indiquer une amélioration des efforts de conformité et de numérisation dans le secteur non minier. Du côté des dépenses, les autorités ont rationalisé les dépenses courantes et se sont concentrées sur l’exécution du budget d’investissement financé sur ressources intérieures. Les autorités ont également commencé à rembourser une partie des arriérés intérieurs accumulés en 2021 », peut-on lire dans la note d’information.

Au cours de cette mission, les autorités guinéennes ont réitéré leur engagement à utiliser le produit de l’allocation de DTS avec prudence et transparence en investissant dans les infrastructures productives et les secteurs sociaux.

Décès de Kountoko « le Ministre de la culture prendra les dispositions pour les cérémonies d’hommages et d’obsèques ». (Communiqué)

Monsieur Alpha SOUMAH, Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a le profond regret d’annoncer, au nom de Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’État, Chef suprême des armées Colonel Mamadi DOUMBOUYA, de Monsieur le Premier Ministre, le décès de Mamady KOUYATE dit KOUNTOKO artiste comedien. Decès survenu dans la nuit de Jeudi 09 à Vendredi 10 Juin 2022 á la clinique de Gbessia en face de l´aereport des suites de maladie.

A cette doulereuse circonstance, Monsieur Alpha SOUMAH, Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat présente ses condoléances à la famille de l’illustre disparu, aux artistes et hommes de culture ainsi qu’au peuple de Guinée tout entier.

Le Ministre de la culture, du Tourisme et de l’artisanat, au nom du gouvernement, prendra toutes les dispositions pour les cérémonies d’hommages et d’obsèques.

Monsieur Alpha SOUMAH, Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

%d blogueurs aiment cette page :