L’opposant sénégalais Ousmane Sinko n’arrive pas à digérer le silence du président sénégalais Macky Sall et les dirigeants de la CEDEAO sur les violences en cours en Guinée et en Côte D’ivoire. Sur sa page Facebook, il rappelle que « nous ne nous prononcerons pas sur les détails de processus électoraux que nous ne maîtrisons pas. Cependant, notre position sur la Guinée et la Côte d’Ivoire reste sans équivoque. »

Pour lui donc, les présidents Condé et Ouattara sont responsables de ce qui est en n train de se passer dans leurs pays.

« En effet, dès lors que Alpha Condé et Alassane Ouattara n’ont pas droit à un troisième mandat, ils sont les seuls responsables de tout ce qui découlera de leur forcing », a-t-il déclaré avant de condamner « fermement » les pertes en vies humaines.

Et de conclure : « Nous déplorons le silence prémonitoire de Macky Sall qui, pour rappel, n’avait pas hésité à engager la vies de nos soldats en Gambie et en Côte d’ivoire suite aux élections dans ces pays.

Honte aux dirigeants de la CEDEAO et soutien absolu aux peuples guinéen et ivoirien. »

Konaté