Les rumeurs ont circulé ces derniers temps sur la toile avant de se confirmer dans la soirée du jeudi 04 novembre 2021. Dans un décret lu à la télévision nationale, le président de la transition a nommé Ousmane “Gaoual” Diallo, officiellement coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG comme ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

Au lendemain de cette nomination, les commentaires vont bon train. Pour beaucoup d’observateurs, cette nomination vient confirmer que l’ancien prisonnier politique ne conjugue plus le même verbe avec sa formation politique.

Le parti n’a même pas été informé ni consulté par rapport à cette nomination, a fait savoir ce vendredi, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG.

« J’ai été informé, ce vendredi matin, par Ousmane Gaoual Diallo, de sa nomination dans le Gouvernement de Transition au poste de Ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire. En retour, je lui ai adressé mes félicitations et lui ai souhaité bonne chance », a-t-il fait savoir sur sa page Facebook.

Et d’ajouter : « Il importe de préciser que l’UFDG n’a pas été consultée ou informée au préalable de cette nomination. Ceci dit, je souhaite plein succès à Ousmane Gaoual et au gouvernement de transition dans sa noble mission d’organiser, dans la paix, le retour de notre pays à l’ordre constitutionnel. »

Il faut rappeler que depuis sa sortie de prison, Ousmane Gaoual Diallo à pris ses distances avec l’UFDG dont il est le coordinateur de la cellule de communication. Il ne prend part à aucune activité et les communications du parti sont portées par ses adjoints.

Konaté