Sans surprise, la fédération guinéenne de football vient de mettre fin au contrat de Paul Put, sélectionneur du Syli National de Guinée.

C’est la conséquence directe de l’élimination prématurée de l’équipe guinéenne à la CAN Égypte 2019. En effet, le président de la fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré a annoncé ce lundi 15 juillet 2019, au siège de l’institution, le limogeage du Belge Paul Put. Parmi les faits qui sont sont rapprochés, on parle d’insuffisance de résultats, corruption, raquettage…

Le désormais ex-entreneur de l’équipe guinéenne a principalement entraîné les clubs belges du KSC Lokeren (2001-2003) et du K Lierse SK (2004-2005).

Le 1er octobre 2008, au terme d’une enquête de la Fédération belge de football (URBSFA), il a été condamné à la radiation à vie, peine réduite en appel à trois ans de suspension.

Il devient le sélectionneur de l’équipe nationale de Gambie, du mois de mai 2008 à novembre 2011.

De mars 2012 à février 2015, il est sélectionneur de l’Équipe du Burkina Faso de football en remplacement de Paulo Duarte.

En juin 2015, Paul Put est nommé sélectionneur de la Jordanie. Il démissionne en janvier 2016.

Le 28 octobre 2016, il est annoncé au CS Constantine, cependant deux jours plus tard, il signe à l’USM Alger pour deux ans.

Nommé entraîneur de l’équipe du Kenya le 19 novembre 2017, il démissionne de ses fonctions le lundi 19 février 2018, invoquant des raisons personnelles. Après sa démission, il devient sélectionneur de l’équipe national de Guinée le 2 mars 2018.

A la tête du Syli National, Paul Put n’a enregistré que trois (3) petites victoires avec la Guinée en 13 matches dirigés soit 3 victoires, 4 nuls, 6 défaites.

Nous y reviendrons….

Abdoulaye Ben Kaba, depuis le siège de la FEGUIFOOT