C’était dans le vent depuis quelques mois, c’est désormais officiel ! Fassou Goumou n’est plus du RPG Arc-en-ciel. L’ancien candidat au poste de maire de N’Zérékoré vient d’annoncer sa démission du parti lors d’un entretien exclusif qu’il a accordé à notre rédaction.

Venu en 2017, Fassou Goumou n’aura passé que deux ans au sein du RPG arc-en-ciel. Il a officiellement annoncé sa démission mercredi 13 novembre 2019. Une décision qu’il justifie par la volonté des responsables du parti d’offrir un troisième mandat au chef de l’État.

« Je quitte aujourd’hui le RPG Arc-en-ciel parce que je ne me reconnais plus dans le combat du parti. Moi, je ne suis pas pour la nouvelle constitution encore moins pour un 3e mandant. C’est un projet inégal que je ne veux pas cautionner », s’est-il justifié.

À la question de savoir si son écartement à la dernière minute dans la course au poste de maire n’était pas en partie la cause de cette démission, l’ancienne tête de liste du RPG Arc-en-ciel pour la mairie de N’Zérékoré répond : « Ça n’a rien à avoir. Si c’était à cause de ça, j’aurais démissionné depuis très longtemps. »

C’est donc la fin de l’aventure entre Fassou Goumou et le parti au pouvoir. Par la même occasion, il annonce son adhésion au Frond National pour la Défense de la constitution au sein duquel il compte mettre tous ses moyens pour empêcher le changement de la constitution.

Mamady Camara