Le collectif des mouvements de soutien de la Guinée forestière demande au président Alpha Condé de répondre favorablement à la demande du RPG de se présenter aux élections présidentielles à venir. Il l’a fait savoir ce mercredi 19 août 2020, à travers une déclaration à la maison des jeunes de N’Zérékoré.

Après les structures du RPG Arc-en-ciel, c’est au tour des mouvements de soutiens de demander au président de la République d’accepter d’être candidat du parti pour les présidentielles prochaines. Ainsi, dans une déclaration ce mercredi, le collectif des mouvements de soutien de la Guinée forestière a vivement sollicité auprès du président Condé d’accepter cette demandes de ses militants. 

« Le collectif des mouvements de soutien au RPG Arc en ciel composé de 16 structures appelle le président de la République à répondre favorablement et le plutôt que possible à la demade de notre grand parti.

Ce choix est loin d’être le fruit d’un hasard, mais c’est plutôt l’expression de reconnaissance du bilan de 9 ans et 9 mois de sa gouvernance à la tête de notre pays », a declare Mory Kaba, porte parole du collectif tout en énumérant quelques realisations du regime Condé.

 Il s’agit entre autres : « de la forte amélioration de la desserte en électricité(soit plus de 1000 Mégawatts en passe d’être installé) ; l’envoi des groupes électrogènes dans les préfectures et régions pour répondre en partie aux besoins du peuple en attendant l’interconnexion en cours et qui avance à grand pas ; la construction d’édifices publics à l’occasion des fêtes tournantes de l’accession de notre pays à sa souveraineté.

Le bitumage des voiries urbaines de Geuckedou, N’Zérékoré, et de Beyla et Lola, pour ne citer que ceux-ci », a-t-il cité.

Pour lui, toutes ces réalisations, poussent le parti et ses alliés à lui donner une nouvelle chance de poursuivre ses belles initiatives liées à son programme de société pour le bonheur de la jeunesse guinéenne.

Pour terminer, le collectif à par ailleurs affirmé son adhésion aux idéaux de la CODEEC à travers ses leaders dans la région notamment  Doré et Papa Koly Kourouma à caus de leur combat en faveur du  premier mandat de la quatrième république du président de la république.

Mamady 2 Camara