La police a présenté trois présumés violeurs ce mercredi 20 janvier 2021 à N’Zérékoré. Ils s’agit de trois jeunes hommes, tous de la trentaine. Ils ont été présentés en présence d’un parterre de journalistes et du secrétaire général chargé des affaires administratives de la préfecture.

Le premier s’appelle Laye Condé, alias Aconda. Il est accusé d’être responsable de la grossesse d’une fillette de 12 ans après avoir abusé d’elle à deux reprises. Selon les explications du chef de brigade OPROGEM, il s’agit de la fille du propriétaire de la maison où il habite.

« Il est logé chez les parents de sa victime. Il a violé la petite à deux reprises. La première fois, il l’a envoyé acheter sa cigarette. Quand la fille est revenue pour lui remettre ses cigarettes, il lui a tiré par la main en l’obligeant de rentrer dans la chambre avant de tomber sur elle.

La deuxième c’était dans la douce. Alors que la fille était en train d’uriner, il est rentré derrière elle et tomber sur elle », expliquée le chef de brigade OPROGEM.

A l’en croire, les deux autres ont violé une fille de 14 ans mais de façon séparée. D’abord, c’est le nommé Cheik Leno qui lui aurait kidnappé depuis le 18 novembre 2020. Il lui aurait gardé et abusé d’elle plusieurs fois jusqu’au 04 janvier dernier, date à laquelle, la fille s’est échappée. Et alors qu’elle cherchait à rentrer chez ses parents, elle tombe sur un taxi-motard du nom d’Amara Kourouma qui, au lieu de l’amener à destination, lui a encore envoyer chez lui pour la violer pendant 9 jours avant qu’elle ne se sauve à nouveau.

Si le premier reconnait les faits qui lui sont reprochés, les deux derniers nient avoir violé la fille de 14 ans, même s’ils avouent avoir couché avec elle. Alors que Cheik soutient que la fille était sa petite amie, Amara lui, dit avoir été obligé par la fille a coucher avec lui.

Aux dernières nouvelles, ces trois présumés violeurs ont été à transférés à la justice, où ils devront passer à la barre.

Mamady 2 Camara