L’OIM (l’organisation mondiale pour les migrations) a remis ce samedi 05 juin 2021,  150 gilets et 150 casques de protection aux conducteurs de taxi-moto de la commune urbaine de N’Zérékoré. Ce geste s’inscrit dans le cadre du projet d’Appui à la Réduction  de l’Instrumentalisation et des Violences Politico-sociales des Jeunes Taxi-motards en période électorale. La remise s’est déroulée dans l’enceinte de la mairie en présences des autorités communales et des responsables des structures syndicales de taxi-moto.

Ce don est financé par le fond des Nations-Unies pour la consolidation de la paix. L’initiative vise à lutter contre les manipulations et les violences politico-sociales des conducteurs de taxi-moto et protéger ceux-ci dans l’exercice de leur activité.

 » Nos frères, conducteurs de taxi-moto sont toujours sujets aux manipulations du fait de leur situation de vulnérabilité et de marginalisation socio-économique. Le chômage et la pauvreté étant les ingrédients de taille. Pour faire face à cette situation, de nombreux jeunes guinéens initient des activités qui leur procurent des revenus. A leur initiative, le phénomène de taxi-moto a pris une ampleur inédite dans les grandes villes du pays où les moyens de transport pour servir les différents quartiers sont insuffisants.

Ainsi, pour répondre à cette problématique, sous le financement du Fonds des Nations-Unies pour la consolidation de la paix, l’OIM a acheté et doté les conducteurs de taxi-moto avec les messages de sensibilisation sur la port obligatoire des casques et la prévention contre toute sorte de manipulation politico-sociale », a expliqué Dr Mamadou Baïlo Barry, chef du sous-bureau de l’OIM. 

Poursuivant,  il a invité les autorités communales et les responsables syndicaux à s’impliquer dans la sensibilisation des conducteurs de taxi-moto sur le port du casque qui, pour lui, est indispensable pour la sécurité de ces derniers et leurs passagers.

En procédant à la remise officielle de ces kits de visibilité et de protection aux syndicats de taxi-moto, le maire, Moriba Albert Délamou a prodigué des sages conseils aux jeunes taxi-motards qui étaient présents. Il les a demandés  de rouler correctement dans la ville en portant les casques et gilets afin de se protéger et préserver la paix.

Pour sa part, Kabinet Diallo, vice-président de l’union des transporteurs de taxi-moto, a remercié les donateurs tout en promettant d’œuvrer pour le port correct de ces kits par les conducteurs. « Nous vous donnons la garantie que s’il plaît à Dieu, nous allons porter ces gilets et casques. En tant que syndicat, nous allons en faire une exigence sur nos syndiqués. Mais nous demandons à l’autorité de continuer à se battre auprès des partenaires pour doter un grand nombre de taxi-motards », a-t-il rassuré.

Il faut noter que cette remise a été suivie d’une caravane de sensibilisation sur le port obligatoire des casques et la lutte contre l’Instrumentalisation politico-sociale. Les mêmes activités ont été organisées dans les cinq (5) communes de Conakry.

Mamady 2 Camara.