Dans le but de maintenir un climat apaisé à N’zérékoré avant et après la proclamation des résultats du scrutin présidentiel du 18 octobre, le Maire de la commune urbaine vient d’interdire les regroupements de plus de 5 personnes. Moriba Albert Delamou l’a fait savoir ce vendredi 23 octobre au cours d’une rencontre avec les responsables des quartiers et représentants des partis politiques.

« Vous les secrétaires généraux des quartiers, prenez vos dispositions. Les regroupements et les manifestations sont interdits dans toute la commune. Partout où vous voyez 5 à 10 jeunes se réunir, intéressez-vous pour savoir ce qu’ils font ? Pourquoi ils sont là ? Informez rapidement la commune et nous allons les interpeller parce que c’est comme ça que ça commence. Ils commence à se réunir petit à petit pour se donner des lignes de conduite », a-t-il instruit.

Poursuivant, il a menacé les responsables des quartiers où il y aura des manifestations.

« Le quartier dans lequel un mouvement va encore commencer, je ne le souhaite pas, le responsable sera suspendu. Vous n’allez pas encore dire que le maire a enlevé ou suspendu un chef de quartier, donc c’est le bon moment de prendre vos bâtons de commandement. (..) Jusqu’à la proclamation des résultats et même après, vous ne devez pas aller en brousse », a-t-il déclaré.

Pour terminer, Moriba Albert Delamou prévient que celui qui sortira après la proclamation des résultats trouvera devant lui, les forces de l’ordre.

Mamady 2 Camara