Les responsables des agences du Système des Nations Unies (SNU) basées à N’zérékoré étaient en conclave vendredi 27 novembre 2020 dans la salle de conférence du CREDEZ. C’est dans le cadre de la revue annuelle régionale des activités opérationnelles de travail 2020. Une séance pendant laquelle ces agences du Système des Nations Unies en collaboration avec tous les services techniques régionaux et préfectoraux ont procédé à l’évaluation des activités réalisées et planifier de nouvelles activités pour l’année 2021.

« Le Système des Nations Unies et le gouvernement guinéen ont signé un plan conjoint de travail des Nations Unies pour la mise en œuvre du plan cadre d’assistance au développement (PNUAD) pour la période de 2018-2022. Ce plan conjoint a pour but d’apporter au peuple de Guinée, l’assistance technique et financier pour réussir son pari de développement, notamment l’atteinte des objectifs de développement de l’agenda 2030. La présente revue régionale, en tant qu’instrument de pilotage stratégique, répond à des enjeux majeurs », a fait savoir Dr Claude Ngabou, chef bureau UNICEF et représentant du Team Leader du Système des Nations Unies à N’zérékoré.

Selon lui, cette revue permet de faire le point sur l’atteinte des résultats communs, relever les contraintes et les leçons apprises dans l’approche de travail commun autour de l’approche « Unis dans l’action » ou encore recueillir les recommandations pertinentes afin d’améliorer les performances sur le terrain.

M. Ngabou s’est par ailleurs réjouit de la qualité de la collaboration avec les autorités.

« Ensemble, nous sommes persuadés que nous disposons de tout le potentiel dont la Guinée a besoin pour réussir le pari de l’agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable. (…) Nous sommes persuadés que la tenue des revues régionales est une étape cruciale, à même d’être capitalisée pour servir le processus de coordination régionale et apprécier le niveau de mise en œuvre des interventions, tenant compte des thématiques transversales : genre, droits humains, environnement et gestion des conflits. Les leçons tirées des revues précédentes du PNUAD ont considérablement aidé à améliorer le processus de la revue de cette année. Dans le même esprit, il est certain que la revue en cours facilitera à son tour la planification de l’année prochaine », a-t-il conclu.

Pour sa part, le gouverneur de région Mohamed Gharé a aussi rappelé que cette revue annuelle s’inscrit dans le cadre d’une dynamique traditionnelle d’évaluation de l’ensemble des interventions « de nos partenaires au développement notamment le Système des Nations Unies à travers son document stratégique pluriannuel intitulé “Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD/UNDAF) 2018-2022” qui est aligné sur nos priorités nationales contenues dans le PNDES 2016-2020. »

Poursuivant, il est revenu sur certaines activités réalisées au cours de cette année notamment dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus.

« Ces échanges nous permettrons aussi de dégager un large consensus sur les priorités mais aussi les contraintes et les leçons apprises tout au long de l’année », a déclaré le gouverneur.

Il faut rappeler qu’au terme de cette revue annuelle régionale du SNU, le niveau de mise en œuvre des activités planifiées dans les POT et les réalisations de la période seront connus, la collaboration inter-agence dans le cadre de l’approche « Unie dans l’Action » sera également connue et le niveau d’intégration des questions transversales est partagé. Aussi, le rapport annuel de la région de N’zérékoré sera validé.